Au cas où cela aurait échappé à quelqu'un (ou quelqu'une), c'est la rentrée ! Je ne fais pas référence à celle de nos charmantes têtes blondes, mais à celle de nos "charmants politiques". L'université d'été du PS à La Rochelle n'est qu'un début. Nous avons eu droit aussi à celles du Parti radical et des Verts. A suivre, les autres, dont celle du MEDEF, et le week-end prochain celle de l'UMP.

Drôle de rentrée pour le PS. Ségolène Royal, la "favorite des sondages", s'est exprimée avant et après, mais pas pendant l'université. Elle ne voulait pas répondre aux "méchancetés" de ses camarades et s'est contentée de répéter inlassablement son projet : "Désir d'avenir". Lionel Jospin a tenté un "come back" en forme de catharsis devant les militants PS. Les Lang, Strauss-Kahn, Fabius et autre Hollande se sont positionnés pour une éventuelle investiture à la présidentielle. Le mot de ralliement du Premier secrétaire en clôture de l'université a été "le devoir de gagner en 2007". Voilà un programme de fond !

La semaine à venir sera également celle de la rentrée du gouvernement, avec un séminaire décentralisé jeudi à Troyes qui devrait fixer la feuille de route pour les mois à venir. Emploi, croissance et pouvoir d'achat devraient être au menu. Ce sera, le même jour, la traditionnelle conférence de presse mensuelle de Dominique de Villepin.

Lors de l'université de l'UMP à Marseille, Nicolas Sarkozy devrait notamment prononcer un discours sur "la France et sa jeunesse" et François Bayrou, pour l'UDF, fera une allocution lors de son université à la Grande-Motte. Sans oublier Jean-Marie Le Pen qui avancera ses pions lors de l'université d'été du Front national en Avignon.

Pour l'université du MEDEF, Laurence Parisot, en compagnie du président de la commission européenne, Jose Manuel Barroso, accueillera une flopée de ministres, présidents de grandes entreprises et dirigeants syndicaux, mais aussi François Bayrou, François Hollande, Jack Lang et Nicolas Sarkozy. On nous annonce que les débats de cette année seront marqués par une connotation "sociétale". Au menu des intervenants : "Hommes / femmes: attention danger?", "L'universel et le diversel" ou "Zut, on a oublié la beauté ?".

Sur le plan parlementaire, c'est le dossier de la fusion Suez-Gaz de France qui dominera. En attendant que le projet de loi soit débattu lors de la session extraordinaire qui s'ouvre le 7 septembre, la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale se réunira à partir de mardi pour examiner les milliers d'amendements déposés sur le texte.

En clair, c'est la rentrée pour notre blog. Que de sujets, de thèmes et de débats en perspective! Avec un souhait : que nous continuions à discuter "sur le fond". Histoire peut-être d'espérer que nos politiques s'y mettent aussi, enfin !