L'orientation est l'affaire de tous. Parents autant que professeurs, orienteurs professionnels ou représentants des métiers.

Les métiers exercés par les parents comme par les autres membres de la famille sont bien connus des jeunes. Ils leur servent très souvent soit d'aiguillon ou d'inspiration, soit de rejet ou de repoussoir. Voilà déjà une première étape fort utile dans les choix d'un jeune.

Quand, par leur savoir-faire (notamment de pédagogie ou de psychologie) ou leur charisme, les professeurs se font accoucheurs de rêves et de passions ou défricheurs de talents, ils participent beaucoup plus qu'ils ne le pensent à la découverte d'univers nouveaux qui vont orienter ou déterminer des choix de vie.

C’est pourquoi il est si nécessaire que les enseignants et les parents se voient et se parlent beaucoup plus qu'ils ne le font aujourd’hui. De ces dialogues, entre ceux qui connaissent le mieux la personnalité d’un enfant ou d'un adolescent (parfois bien différente entre l'école et la maison), naissent souvent des idées ou des approches nouvelles qui éclairent le chemin à parcourir.

Quant aux "professionnels" qui se consacrent à l’orientation, leurs relations avec les parents et les enseignants sont également essentielles mais leur rôle a vocation à s’exercer dans un cadre différent, que nous analyserons dans un prochain billet.