472,2 milliards de dollars. C'est le budget militaire 2005 des Etats-Unis. Il est plus de 8,5 fois plus important que le budget de la Défense française, lequel est le plus élevé d'Europe. La dispersion des moyens de la Défense européenne explique la difficulté qu'ont les Européens à assumer leurs engagements, par exemple au Liban, et plus encore l'affaiblissement de leur rôle dans la géopolitique mondiale.

Le refus d'une véritable Défense européenne, dont il n'existe que des embryons, entraîne une faible productivité des ressources apportées par chaque Etat à la Défense. Pourtant, regroupées, elles représenteraient 206,8 milliards de dollars, soit plus de la moitié du budget américain. L'Europe ne serait pas à égalité, tant s'en faut, mais elle aurait cependant un peu plus la possibilité d'affirmer sa puissance.

A cela certains rétorquent, comme ils le font depuis des années, qu'il faut préserver coûte que coûte la souveraineté nationale. Coûte que coûte ?