Avec le second tour des élections présidentielles, un cycle s'achève. Pour la France, sans doute - mais aussi pour nous ! Qu'on nous pardonne cette bouffée narcissique : elle sera sans lendemain. Et surtout, elle tiendra en quelques lignes.

Débat 2007.fr a été ouvert le 26 mars 2006. Notre ambition n'était pas mince : nous souhaitions que le débat sur les questions économiques ne soit plus le fait des seuls techniciens ; nous souhaitions que ces questions figurent enfin, dans l'agenda de la campagne, à la place éminente qui leur revient, et qui leur avait été refusée en 2002 ; nous souhaitions enfin contribuer à une réflexion collective sur les solutions de nature à assurer à notre pays la croissance économique et la cohésion sociale.

A l'heure du premier bilan, quelques éléments nous invitent à penser que toute cette entreprise ne fut pas conduite en vain.

La place réservée aux enjeux économiques dans le débat présidentiel, d'abord. Comptes publics, réforme de l'Etat, enseignement supérieur, emploi, retraites... : tous ces thèmes ont rythmé la campagne. Ils ont joué un rôle déterminant dans les choix des électeurs. Certes, tout cela ne fut pas de notre fait... mais à notre échelle, modeste, nous espérons avoir contribué à la qualité du débat sur ces enjeux cruciaux.

L'accueil réservé à notre site, ensuite. Depuis le mois de janvier, Débat 2007.fr accueille plus de 200 000 visites par mois. C'est bien peu, rapporté à la fréquentation de grands portails d'actualité, mais c'est beaucoup pour un site qui met souvent à sa "une" des sujets austères...

La qualité des échanges sur Débat 2007.fr, enfin. Nous avons bénéficié du soutien d'un noyau de lecteurs fidèles qui s'est progressivement élargi. Depuis l'ouverture du site, plus de 7 000 commentaires ont été postés sur notre site - parfois de simples réactions d'humeur, et parfois bien davantage. Nous en avons retiré moins d'un sur mille. Pour beaucoup de nos contributeurs, ce retour quasi immédiat de leurs lecteurs a constitué un très puissant stimulant.

Le 6 mai marque pour nous la fin d'un cycle, mais il ne signifie en rien l'interruption de nos activités : Débat 2007.fr restera actif jusqu'aux élections législatives, et même pendant l'été. Un autre site, entièrement nouveau, et dont les objectifs seront pour partie différents, lui succèdera à la rentrée : nous aurons l'occasion de vous en reparler. A très bientôt, donc.